Irkoutsk, capitale de la Sibérie orientale

21  juillet
Nous répartons le matin à 8h sans avoir pris de petit déjeuner car notre hôtel modeste n’en propose pas.
Nous nous arrêtons donc sur la route pour le prendre dans un petit café ouvert 124h sur 24.

Petit déjeuner en route

Le choix est impressionnant, le prix négligable et le service efficace. Puis nous repartons. Le temps est variable et la température oscille entre 16 et 18°.
Nous traversons une région montagneuse ( 1000m d’altitude) et nous passons dans un adorable petit village au bord d’une voie ferrée.

Village sur la route d’Irkoutsk
Maison avec son tas de bois

Les petites maisons ont toujours leur tas de bois bien en vue sur le devant.
La route d’aujourdhui est plus petite que celle des jours précedents. Elle est cependant en bon état, mais dès qu’on s’en écarte, on est vite sur des chemins incarossables. Notre route traverse les villages de campagne, les cultures et les petits élevages de vaches. Le paysage est magnifiquement décoré de fleurs violettes.

Paysage d’altitude fleuri

Le long de la route, à l’approche des villages, nous rencontrons de nombreux vendeurs de miel, de poissons séchés et de fraises des bois.

Vendeur de poissons

Nous craquons pour un pot de miel et un poisson séché que nous ne tardons pas à déguster lors d’un arrêt déjeuner.

Patric, dévorant son poisson séché et fumé

Depuis ce matin, nous avons eu la pluie et le soleil alternativement et ce climat est plutôt agréable.
Nous arrivons à Irkoutsk vers 20h. La ville est magnifique, sur le bord de l’Angara. Elle mêle des quartiers historiques et un centre ville très moderne. Comme chaque ville de Russie qui se respecte, elle posséde sa statue de Lenine.

Statue de Lenine

Nous sommes accueillis à notre arrivée par notre hôtesse Galina qui est charmante et qui se met en quatre pour nous faire passer un séjour agréable.

Galina nous accueillant

Nous passons un moment avec notre correspondante locale Marina pour effectuer quelques changements à notre voyage.

Nous travaillons à notre itinéraire

Comme vous le verrez par la suite, nous resterons un jour de plus à Baïkal et aussi un jour de plus sur le bord du lac Teletskoï, ceci bien sûr en supprimant quelques étapes.
Puis Galina nous donne un plan de la ville et nous explique en quelques mots comment se rendre dans un restaurant qu’elle nous conseille vivement. Nous suivons ses conseils et nous allons y déguster un boeuf stogonof avec une bonne bière.

Boeuf Strogonov

Puis nous continuons la visite de la ville par le centre très animé ainsi que par la berge de l’Angara.

Centre d’Irkoutsk

 

Le symbole de la régikn d’Irkoutsk

Et nous rentrons nous coucher car demain nous devons partir tôt, non pas que l’étape soit grande ( elle ne comporte que 290 km) mais le passage du bac pour arriver sur l’île risque de durer “un certain temps”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *